L’ILPS soutien la RPDC et le Peuple Coréen, et condamne les exercices de guerres Américain et sud-Coréen

Par le Professeur Jose Maria Sison
Président de la Ligue Internationale des Luttes des Peuples

Nous, la Ligue Internationale des Luttes des Peuples, condamnons par les présentes dans les termes les plus forts les agressifs exercices militaires de guerre conjoints, « Key Resolve and Foal Eagle », actuellement menés par les Etats-Unis et par son gouvernement fantoche sud-Coréenne, en utilisant plus de 15 000 troupes américaines et 300.000 soldats sud-Coréens contre la République Populaire Démocratique de Corée (RPDC) et contre tout le peuple Coréen qui est déterminé à réaliser une réunification pacifique de leur patrie.

Nous affirmons fermement notre solidarité et soutenons vigoureusement la RPDC et le peuple Coréen dans la défense de leur souveraineté nationale et dans la recherche de la justice et de la paix. Nous dénonçons l’impérialisme américain et ses marionnettes sud-Coréennes de perturber la situation dans la péninsule Coréenne en faisant des menaces et des provocations éhontées.

L’exercice militaire baptisé « Ssangryong » (Double Dragon) en particulier est extrêmement agressif. C’est une simulation d’opérations d’atterrissage contre la RPDC, impliquant des dizaines de milliers de groupes de travail spéciaux du Corps des Marines des États-Unis et des troupes des marionnettes sud-Coréennes, en utilisant un grand nombre de navires de débarquements et de techniques d’attaque.

Les États-Unis et la Corée du Sud ont déclaré publiquement les intentions malveillantes de l’exercice « Ssangryong ». Il s’agit de former en attaquant la direction suprême et les grandes installations de base de la RPDC avec un atterrissage surprise sur le bord de mer de la RPDC et dans l’exécution de l’opération «Avance-en-Pyongyang » dans le but de renverser le système comme le point culminant de OPLAN 5015 .

Le Commandement Suprême de l’Armée Populaire Coréenne est donc pleinement légitime à autoriser le Commandement Général de l’APC à proclamer officiellement que le 12 mars, les unités de l’APC soit déployés à l’est, au centre et à l’ouest du front et qu’ils doivent être vigilants et prêts à passer à des manœuvres militaires préventive et de représailles face aux unités militaires ennemies impliquées dans l’exercice « Ssangryong ».

Conformément à la stratégie américaine d’agression prolongée, l’objectif des exercices Américain et Sud-Coréen serait de livrer un premier coup contre la RPDC et de rapidement submerger l’APC. La RPDC et le peuple Coréen ont le droit de devancer et de faire des représailles contre un atterrissage surprise prévu, et d’entreprendre les manœuvres nécessaires pour l’empêcher.

L’Etat-major Général de l’APC a solennellement déclaré sa ferme détermination à contre-attaquer impitoyablement contre ceux qui on en premier lieu planifier l’Opération Avance-sur-Pyongyang. Il est déterminé à mener une contre-attaque contre le cerveau américain de cette opération agressive et contre ses complices sud-Coréens.

Nous, l’ILPS, appleons tous nos comités régionaux et mondiaux, sections nationales et nos organisations membres à mener une campagne d’information et de protestation de masse afin d’exposer, condamner et de s’opposer aux jeux de guerre agressifs de l’impérialisme américain et de ses marionnettes sud-Coréennes pour les tenir totalement responsable de perturber la situation dans la péninsule Coréenne, violant la souveraineté nationale de la RPDC et du peuple Coréen, menaçant la paix dans la région et de porter atteinte à la réunification pacifique du peuple Coréen.