Le CCAI/IACC dénonce le diktat étatsunien contre le lancement d’un statellite à des fins pacifiques par la République populaire et démocratique de Corée

Manik Mukherjee, secrétaire général du Comité de coordination international anti-impérialiste (CCIA/IACC), a émis la déclaration suivante sur le plan de lancement d’un satellite par la République démocratique et populaire de Corée:

In English
En Español

Le CCAI/IACC dénonce fortement la position des États-Unis, exprimée par le président Obama, contre le plan de lancement d’un satellite à des fins pacifiques par la République démocratique et populaire de Corée à l’occasion des célébrations du centenaire de la naissance du grand leader et camarade président Kim Il Sung. La menace des États-Unis fait partie d’une conspiration visant à destabiliser la RPDC socialiste, et les États-Unis n’ont pas le droit de dicter des conditons ou des ordres pour empêcher ce lancement.

Au cours des négociations de haut niveau avec les États-Unis, la RPDC a toujours précisé clairement qu’un moratoire sur le lancement de missiles de longue portée ne s’applique pas au lancement de satellites à des fins pacifiques et a toujours réitéré son droit souverain de développer la technologie de lancements du pays.

La RPDC a même invité des experts des questions spatiales et des représentants des médias du monde entier à venir sur place assister au déroulement du lancement et à vérifier la nature pacifique de ces développements scientifiques et technologiques. L’attitude des États-Unis est clairement confrontationnelle et intensifie les tensions bellicistes et détériore l’atmosphère des négociations en vue de la paix et de la réunification dans la péninsule coréenne.

Le CCIA/IACC lance un appel à toutes les personnes qui, dans le monde entier, aspirent à la paix et à la liberté pour qu’elles dénoncent les actions et les positions néfastes des États-Unis, se mobilisent et protestent pour exiger que les États-Unis et leur allié, le régime fantoche sud-coréen renonce à être hostile contre la RPDC et entame sérieusement et de bonne foi des négociations pour la réunification, la paix et le retrait de toutes les forces militaires étrangères présentes dans la péninsule coréenne.

MANIK MUKHERJEE
Secrétaire général
Comité de coordination international anti-impérialiste (CCIA/IACC)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.