Message de solidarité avec la conférence antifasciste de Lugansk

Publication: 6 mai 2016
Publié par le Bureau du Président,
Ligue Internationale des Luttes des Peuples

Nous, la Ligue Internationale des Luttes des Peuples, comptant des centaines d’organisations membres dans 43 pays et territoires, saluons la conférence antifasciste qui aura lieu le 7 mai dans la ville assiégée de Lugansk.

Nous sommes solidaires avec le peuple du Donbass dans votre résistance au régime néo-nazi de Kiev, qui est une entité crée par l’impérialisme américain et par ses alliés de l’OTAN. Votre lutte est lié avec tous celle de tout ceux qui résistent a l’impérialisme et au fascisme, des Philippines jusqu’à la Palestine et jusqu’à Paris, de la Corée jusqu’au Kurdistan, en Afrique, Asie et en Amérique latine.

Nous condamnons l’expansion de l’alliance impérialiste de l’OTAN vers l’Europe de l’Est et vers les terres de l’ex-Union soviétique. Nous condamnons la répression politique en Ukraine et en Moldavie.

Le 9 mai marque le glorieux anniversaire de la défaite de l’Allemagne nazie dans une guerre mondiale dans laquelle le plus grand sacrifice a été fait par le peuple de l’Union soviétique. C’est un crime monstrueux que 72 ans après la fin de cette horrible guerre, elle revient a nouveau en Ukraine, et que des obus pleuvent à nouveau dans les villes et les villages, les écoles, les maisons et les hôpitaux. Les hommes derrière les canons sont les descendants directs de ces politiques Ukrainiens qui ont servi Adolf Hitler. Cette fois, la classe dirigeante monopole capitaliste américaine et son État sont de leurs côtés, les arment et payent leurs factures.

Le 2 mai il y a deux ans, les néo-nazis ont brûlé une salle syndicale dans la ville d’Odessa, tuant au moins 48 personnes. Nous saluons les milliers de masses qui se sont mobilisés à Odessa le 2 mai pour honorer les martyrs et ne pas laisser ce crime s’oublier. Nous tenons le régime de Kiev et ses bailleurs de fonds de Washington responsables pour ce crime.

La montée du fascisme dans les années 1930 et la guerre monstrueuse qui a suivi étaient des produits de la crise insoluble du capitalisme monopoliste. C’est aujourd’hui la crise capitaliste qui entraîne la belligérance croissante de l’impérialisme américain, 25 ans après la fin de la «guerre froide», ainsi qu’un danger de nouvelle guerre mondiale. La crise capitaliste est finalement derrière les guerres et la dislocation qui ont forcés des millions à fuir leurs foyers, devenant des réfugiés.

Aujourd’hui, les forces du fascisme sont à nouveau en route, de l’Ukraine à la Grèce à l’Europe centrale et occidentale. Ils incitent à la haine contre les migrants comme une diversion a l’échec du capitalisme monopoliste qui appauvrit les travailleurs de toutes les nationalités. Ils doivent être arrêtés.

Nous appellons dans ce contexte à un front uni de tous ceux dans le monde qui sont attaqués par l’impérialisme. Nous appelons les gens progressistes et démocratiques du monde entier à soutenir le peuple du Donbass dans leur résistance à l’impérialisme US-OTAN et à ses agents fascistes. Nous ne pouvons pas permettre aux médias de cacher la guerre menée contre le peuple héroïque du Donbass. Elle doit être connue par les peuples du monde entier.

Gloire à la mémoire des héros de la Grande Guerre Patriotique de 1941-1945 !
Honneur et solidarité aux combattants antifascistes du Donbass d’aujourd’hui !
Vive la solidarité internationale !

X